Le Mont Méru

Encore appelé le Black Mountain ou le Ol Doinvo Orok, le mont Méru, avec des 4565 mètres d’altitudes est le deuxième sommet de la Tanzanie après le Kilimandjaro, et le quatrième de l’Afrique. Considéré comme toujours actif, ce volcan en forme de fer à cheval a connu sa dernière éruption en 1910. Il est inclus dans le parc national d’Arusha, dont il constitue l’un des principaux attraits touristiques.

Les habitants du mont Méru

Généreusement arrosé, le mont Méru bénéficie d’une végétation luxuriante. Cet îlot de végétation abrite de nombreuses espèces d’animaux sauvages. Vous pourrez donc y rencontrer des girafes, des troupeaux d’imposants buffles, de zèbres, ainsi que des hordes de singes. Ces derniers apprécient particulièrement le mont ainsi que le parc qui l’abrite.

Grimper le mont Méru

L’ascension du mont est possible. En effet, accompagné d’un ranger et d’un guide, vous pourrez, en trois jours en moyenne, venir à bout de ce géant tout tiède. Mais attention, la variation de température se fait ressentir très nettement lors de cette ascension. Vous vous retrouverez, une fois au sommet, face à climat froid que vous ne pouviez pas imaginer au début de votre ascension. Vous devrez donc bien faire votre valise, et surtout ne pas présumer de vos forces. Mais ne vous inquiétez pas car de nombreux refuges sont disponibles lors de l’ascension.

Vous aurez donc le loisir, après avoir admiré les animaux vivant généralement à 2000 mètres d’altitude du Mont Méru, de vous reposer au refuge Miriakamba Hut situé à 2500 mètres d’altitudes. Après avoir traversé la forêt dense et humide rencontrée à environ 3000 mètres d’altitude, le refuge Saddle Hut vous attendra 600 mètres plus tard pour vous offrir un regain de chaleur et de commodité. Profitez en bien car à partir de 4000 mètres d’altitudes, tout ce à quoi vous aurez droit, ce sera de la rocaille et des cendres. Mais n’empêche, la splendeur du paysage à cette étape, vous fera oublier tout ce qui n’est pas beauté et fascination. Telles sont les quelques merveilles que vous offriront le Mont Méru, situé dans le parc d’Arusha.